Compte rendu de l'Assemblée générale du 11 juin 2014


Aucun commentaire
Publié le mercredi 23 juillet 2014 par Marie-Lyse dans la catégorie Vie de l'association

ASSOCIATION DES ANCIENS ÉLÈVES DU CFJ

Compte rendu de l’Assemblée générale ordinaire du 11 juin 2014

Une quarantaine d’adhérents ont participé à l’Assemblée générale annuelle de l’Association des anciens élèves du Centre de formation des journalistes, le mercredi 11 juin à la SCAM, 5 Avenue Velasquez, 75008 Paris.


Stéphane Haumant, Président de l’Association, a présenté son Rapport moral adressé à tous les adhérents. D’entrée il a posé trois questions volontairement provocantes qui engagent l’avenir de l’Association : « L’Association mérite-t-elle d’exister ? » ; « A-t-elle seulement les moyens d’exister ? » ; « Quel est le sens d’un réseau d’Anciens aujourd’hui à l’heure de Facebook et Twitter ? ».

Dans quelques mois, Marie-Lyse Immelé, l’assistante dévouée des Anciens du CFJ, prendra sa retraite après 25 ans de bons et loyaux services à l’Association. Point d’ancrage indéfectible et mémoire vive des Anciens, elle a assuré une multitude de tâches qui ont permis à l’Association d’exister et de remplir son rôle au quotidien. Au fil des années, par sa disponibilité et sa rigueur sans faille, elle a permis à l’Association de fonctionner. Qu’il me soit permis de lui signifier, en notre nom à tous, l’expression de notre affectueuse reconnaissance pour l’énorme travail accompli. Son départ et son éventuelle succession seront l’objet de l’important dossier que nous étudierons après l’adoption du Rapport moral et du Rapport financier.

Au cours de l‘exercice 2013, pour maintenir la flamme, le Comité des Anciens a poursuivi ses missions et développé ses projets. L’intérêt pour la Bourse aux emplois, pilotée par Jean-Baptiste Urbain, ne se dément pas. Deux nouvelles initiatives, lancées l’an dernier, ont trouvé leur rythme de croisière. Michel Desfontaines a animé avec succès ses conférences-débats au CFJ. Les projections de documentaires à la SCAM ont permis de passionnants échanges entre journalistes. Ces rendez-vous se poursuivront en septembre et une Fête des Anciens, portée par Clarisse Felletin, est en projet pour l’automne.

Mais l’année écoulée a aussi été ternie par une question lancinante, celle de notre survie financière. L’épée de Damoclès est devenue si menaçante, fin 2013, que nous avons dû faire un triple appel à cotisation anticipée auprès de tous les Anciens. Appel qui a été entendu puisque plus d’une centaine de nouveaux membres ont adhéré. Mais, dans le même temps, quelques dizaines d’autres membres ont « oublié » de renouveler leur adhésion, ce qui nous met à nouveau dans une situation critique en 2014 (cf. le Rapport financier). Une subvention, un temps évoquée par le CFJ, n’a pu finalement être versée, l’école se trouvant  elle-même dans une situation financière délicate.

Pour l’Association des Anciens, il n’y a pas de solution miracle en vue. Victime de la crise des annonceurs, notre annuaire n’a rapporté que 900 euros en 2013 et ne sera pas reconduit cette année. Nos conférences-débats et nos projections à la SCAM n’ont pas généré l’afflux d’adhésions supplémentaires que nous espérions. Les parrainages de la Chance aux concours nous obligent à trouver une contrepartie qui, pour l’instant, grève nos finances. Les relations entre les Anciens du CFJ et la CAC seront d’ailleurs l’objet du deuxième dossier important que nous étudierons tout à l’heure.

L’Association a donc vécu l’exercice 2013 sur la corde raide. Sans une mobilisation significative des Anciens, son sort semble malheureusement incertain. Et si elle venait à disparaître, ce serait évidemment un épilogue cruel à quelques mois du 70° anniversaire de la création du CFJ.

 

Amélie Baubeau, Trésorière de l’Association, a présenté son Rapport financier. L’an dernier, elle évoquait déjà l’érosion des adhésions et la chute des recettes publicitaires de l’annuaire. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, l’Association a de nouveau accusé un déficit de 2750 euros. L’addition est un peu moins lourde qu’en 2012 (presque 5000 euros de déficit), car le Comité a anticipé la situation en réduisant les charges financières : dès le mois de septembre 2013, Marie-Lyse Immelé est passée à quatre après-midi de travail par semaine contre cinq précédemment. L’Association n’a désormais plus de marge de manœuvre, plus de réserve de trésorerie et peu de possibilités de réduire davantage ses dépenses.

Les appels lancés auprès de tous les Anciens ont pourtant porté leurs fruits : en 2014, nous sommes remontés à 371 adhésions, contre 344 l’an dernier, avec une proportion importante de cotisations de soutien (80 euros ou plus). Mais ce type de mobilisation ne peut être qu’exceptionnel : nous ne pourrons sans doute pas compter sur un tel niveau de cotisations tous les ans.

 

Départ de l’assistante de l’Association

Après approbation du Rapport moral de Stéphane Haumant et du Rapport financier d’Amélie Baubeau, l’Assemblée générale a abordé les deux dossiers les plus chauds de cette réunion : le départ en retraite et la succession de Marie-Lyse Immelé, Assistante de l’Association, et les relations entre les Anciens du CFJ et la Chance aux concours.

Compte tenu de la situation financière de l’Association, qui ne pourra sans doute plus compter à partir de 2015 que sur les cotisations de ses adhérents, faut-il remplacer Marie-Lyse Immelé par un(e) salarié(e) à temps partiel ou faut-il y renoncer en réduisant les services et en répartissant les tâches sur les bénévoles de l’Association ? Après un long débat, l’Assemblée générale a voté à une forte majorité pour l’embauche d’un(e) salarié(e) à temps partiel sur deux ou trois demi-journées par semaine, selon les rentrées financières prévisibles (cotisations de 300 adhérents). Le Comité est chargé d’étudier le dossier, de définir les critères de cette embauche et de recruter l’assistant(e), en ciblant dans un premier temps les Anciens du CFJ, notamment ceux qui sont déjà en retraite.

 

Relations entre les Anciens du CFJ et la Chance aux concours

Compte tenu des difficultés à trouver une solution pérenne aux relations financières entre les Anciens du CFJ et la Chance aux concours, l’Association ne participera plus au financement des cours d’anglais de la CAC qui, de son côté, ne laissera plus une partie des revenus des parrainages aux Anciens du CFJ. L’Assemblée a voté à une forte majorité pour une modification de la Convention qui lie les deux associations depuis 2007, modification qui supprime toute relation financière entre elles et consacre leur indépendance. Les parrainages seront donc désormais directement gérés par la CAC. Les Anciens du CFJ et la Chance aux concours continueront à se soutenir mutuellement, à échanger des services et à partager des activités.

 

Ces décisions ont mis un terme à cette Assemblée générale. Elle a été suivie d’un pot pour fêter le prochain départ en retraite de Marie-Lyse Immelé, fidèle assistante de l’Association depuis vingt-cinq ans.

 

L’Assemblée générale a procédé à l'élection des nouveaux membres du Comité. Suite au départ de plusieurs de ses membres, en fin de mandat ou non candidats à leur renouvellement, huit Anciens ont été élus ou réélus. En voici la liste : Aymeric Barrault (08), Loïck Berrou (87), François Cardinali (82), Maxime Daridan (10A), Tristan Dessert (05), Clarisse Feletin (97), Laëtitia Moreau (94), Camille Neveux (08).

 

Le nouveau Comité se compose désormais comme suit :

 

Damien Albessard (04), Aymeric Barrault (08), Amélie Baubeau (04), Baya Bellanger (04), Loïck Berrou (87), François Cardinali (82), Gilbert Chaleil (69), Christian Charcossey (71bis), Gilles Dansart (90), Maxime Daridan (10A), Michel Desfontaines (72), Tristan Dessert (05), Clarisse Feletin (97), Stéphane Haumant (91), Jean-Max Mayer (71), Laëtitia Moreau (94), Camille Neveux (08), Christophe Parayre (92), Isabelle Raymond (03), Olivier Sourice (78), Melinda Trochu (09), Jean-Baptiste Urbain (03), Emilie Vast (06).

 

A l'issue de l'Assemblée générale, le Comité nouvellement élu s'est réuni le 18 juin 2014 pour élire son Bureau.

 

Stéphane Haumant (91), rédacteur en chef et présentateur de l'émission « Spécial Investigation » sur Canal+, a été réélu à l'unanimité Président de l'Association des Anciens du CFJ.

 

Stéphane Haumant et Loïck Berrou représenteront à nouveau l'Association au Conseil d'Administration du CFJ.

 

Le Bureau, réélu, reste constitué comme suit :

 

Président : Stéphane Haumant (91 - Canal Plus / Rédacteur en chef, présentateur  de l'émission  « Spécial Investigation »)

Vice-président(e)s :

  • François Cardinali (82 - Journaliste indépendant, auteur)
  • Clarisse Feletin (97 - Réalisatrice et journaliste)
  • Olivier Sourice (78 - Télé Loisirs, chef de service, rubriques consommation)

Secrétaire général : Jean-Max Mayer (71 - Journaliste indépendant)

Trésorière : Amélie Baubeau (04 - Agence France-Presse)

 

Jean-Max Mayer
Secrétaire général

 

Retrouvez l'histoire de l'Association en cliquant ici


Aucun commentaire

Publier un commentaire




Les codes HTML seront supprimés à l'exception des liens, du gras, de l'italique et du souligné.

 9 3 6 Recopiez le code dans le champ de contrôle

Pensez à votre adhésion

 

Suivez les Anciens sur...

Facebook Twitter RSS