A-t-on encore besoin des journalistes ?


L'imprimerie a permis la démocratisation de la lecture, Internet celle de l'écriture. Le grand public, réalisant que les barrières à la création et à la distribution de contenus avaient disparu, a facilement pris le contrôle des outils de production et de diffusion devenus très bon marché des mass médias.
La création de contenus, notamment journalistiques, par les gens qu'on appelait autrefois l'audience, est devenue phénoménale. Plus besoin d'imprimerie pour se faire lire, de stations de radio pour se faire entendre ou de télévision pour se faire voir. Chacun est devenu un média !
C'est cela la révolution de l'information ! Les gens, défiants vis-à-vis des corps constitués, se tournent les uns vers les autres, pour échanger mondialement via les réseaux sociaux et délaissent les médias traditionnels, qui sont désintermédiés et les journalistes court-circuités. Wikileaks et les récents événements politiques dans les pays arabes en sont les derniers témoins.
Mais face à l'« infobésité » qui nous accable du matin au soir, un nouveau journalisme de valeurs ajoutées, réalisé par des professionnels moins arrogants, s'avère aussi de plus en plus indispensable pour mettre de l'ordre dans le tsunami d'informations. Un journalisme de filtrage pertinent, enrichi de l'audience, des nouvelles technologies, et des immenses possibilités de cette nouvelle société connectée. Un Journalisme Augmenté !

A-t-on encore besoin des journalistes ?

Acheter chez Amazon

Aucun avis

Vous avez lu cet ouvrage ? Donnez votre avis :




Les codes HTML seront supprimés à l'exception des liens, du gras, de l'italique et du souligné.

 1 9 8 Recopiez le code dans le champ de contrôle

Pensez à votre adhésion

 



Suivez les Anciens sur...

Facebook Twitter RSS