AFP Les survivants de l'Information


En France, les sbires de Nicolas Sarkozy essaient de flinguer l'AFP ; aux États-Unis, Bob Dylan la ressuscite. Sa chanson Oxford rend hommage à Paul Guihard, journaliste de l'Agence France-Presse, abattu par la police le 30 septembre 1962 à l'université du Mississippi pendant les émeutes raciales. Une plaque à sa mémoire y a été apposée en avril 2009. Depuis 1835, plus de cent envoyés spéciaux de l'AFP ont été tués, blessés, détenus (dont l'auteur) ou expulsés dans le monde, pour avoir voulu informer. Qui était la maîtresse de Nicolas Sarkozy au " Figaro ", ou celle de " Monsieur Nicolas " (Jacques Chirac) à l'AFP, quels ministres ont envoyé en 2009 des textos incendiaires au P.-D.G. de l'Agence, pourquoi John Kennedy a-t-il été tué, quel secret la femme d'un général polonais cachait-elle dans son talon aiguille, qui BernardTapie traitait-il d'" enculé " et, même, quelle était la couleur du string porté par Carla Bruni en Égypte ? Tous ces secrets, et mille autres, vous sont révélés dans ce livre. Ce que les dictatures, les guerres, les raz-de-marée, et les tremblements de terre n'ont pas réussi, le parti du président français, l'UMP, rêve de le faire. Il prévoit d'éteindre la flamme de la seule agence mondiale francophone en la privatisant, en la livrant aux financiers, en prévoyant le départ de deux cents salariés dont cent-vingt journalistes pour la réduire à un appendice du pouvoir ! Dans ce livre, quatre-vingt-dix-neuf journalistes et salariés de l'Agence se livrent à coeur ouvert pour nous révéler l'histoire de leurs dépêches " historiques ", sur cinq continents, en six langues, 24 h sur 24. Ils sont tous déjà des " survivants de l'information ". Un témoignage unique !

AFP Les survivants de l'Information

Acheter chez Amazon

Aucun avis

Vous avez lu cet ouvrage ? Donnez votre avis :




Les codes HTML seront supprimés à l'exception des liens, du gras, de l'italique et du souligné.

 3 7 4 Recopiez le code dans le champ de contrôle

Pensez à votre adhésion

 



Suivez les Anciens sur...

Facebook Twitter RSS